Archives par mot-clé : revuedujour

Bmw z3 2.8 coupe pack M de 2000 / 6000€

Histoire

La BMW Z3 coupé est une voiture originale et exclusive. Elle a été développée à partir du roadster Z3 en reprenant le concept du break de chasse.

c’est un modèle avec un caractère sportif affirmé qui ne reprend que les motorisations hautes du roadster.

La plate-forme du BMW Z3 coupé provient de la Série 3 E36 Compact avec son train arrière moins sophistiqué. Le code de la voiture est E36-8. Comme le roadster, le coupé est construit aux États-Unis.

Le style du BMW Z3 coupé est unique à la fin des années 1990. La voiture n’a donc pas vraiment de concurrente directe. Elle s’adresse à des amateurs de conduite sportive surtout dans sa version M. Au final, la BMW Z3 coupé a représenté 6% de la production totale de la famille Z3. Ceci confirme son exclusivité et sa rareté.

L’Annonce

L’Annonce qui a attiré notre attention est ce Bmw Z3 coupe 2.8 (193 ch) mis en circulation le 23 février 2000 affichant 179 000 km noire avec un intérieur cuir marron.

Sur le papier elle peut faire peur à certains mais nous y voyons une excellente opportunité d’avoir la chance de posséder ce modèle que l’on voit rarement à moins de 15 000 €

Pour les mauvais points:
– Sa carrosserie a besoin d’être reprise
– elle a été arrêté pendant 8 ans
– elle a des papiers allemands.

Pour les bons points:
– elle démarre au quart de tour d’après son vendeur et roule toute distance.
– elle a les sièges chauffants, la climatisation et le toit ouvrant électrique
– Il s’agit d’une première main
– Les 4 clés sont présentes tout comme la pochette de documentations d’origine complète avec son carnet d’entretien

Un bien bel affaire malgré les points négatifs, le prix est ferme, ce que l’on peut facilement comprendre, elle ne devrait pas rester longtemps sur le marché et mérite d’aller la voir.

Son prix: 6000 €

Lien de l’annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1634751242.htm/

Austin Mini Clubman 1275GT de 1973 / 12900€

Histoire

En 1969, la Mini est restylée, la Mini Clubman et la 1275 GT sont nées.
Rob Haynes, fraichement arrivé de chez Ford avait pour mission de remplacer les versions haut de gamme de la Mini, Riley et Wolseley.

La populaire Mini Cooper 998cc est ainsi remplacée par la 1275 GT.

Pour compléter la transformation de la gamme Mini, la Countryman et la Traveler ont été remplacés par le Clubman Estate.

Chaque nouvelle conception apportait un nouveau look carré plus moderne à l’avant de la voiture. Au début, la production de la Clubman et de la 1275 GT subit des retards en raison de changements dans le processus de production et du déplacement de l’outillage de Cowley à Longbridge.

De nombreux clients sont contraints d’attendre le début de 1970 pour réceptionner leurs nouvelles voitures. La Clubman et la 1275 GT ont été produites plus de dix ans, mais n’ont pas réussi à gagner le cœur de nombreux passionnés de Mini.

La production du design originel de la Mini s’est poursuivie pendant les années 1970 et jusqu’en 2000.

Les Clubman et 1275 GT étaient plus sûres, mieux équipées et avaient un accès plus aisé au moteur. Cependant, elles coûtaient plus cher et leur aérodynamisme était inférieur à la conception originale.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est cette Mini Clubman 1275 GT de 1973 affichant 46 000 km d’origine.

Elle a été préparée « à l’ancienne » (pièces et style d’époque) par l’ancien propriétaire pour faire de la régularité.
Le moteur a été entièrement restauré et optimisé de façon à garder une souplesse d’utilisation tout en augmentant sensiblement les performances. La boite de vitesses et le différentiel ont été refaits par la même occasion.

Elle est utilisée au quotidien sur routes de montagne sur lesquelles on peut vraiment ses performances et son agilité.

La carrosserie est décrite comme étant en très bon état général mais pas parfaite.

Une liste des pièces et des modifications techniques réalisées sur le véhicule sont à disposition de son futur acquéreur.

Les Clubman ont toujours eu notre préférence surtout en 1275 GT, celle ci semble très propre avec un intérieur magnifique et prête à faire des courses de cotes ou des runs.

Son prix: 12 900 € à débattre devant le véhicule

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1633454505.htm/

VOLVO 1800 ES break de chasse de 1973 / 19800€

Histoire

C’est en 1972 que Volvo introduit la dernière 1800, la ES qui change de carrosserie pour devenir un break de chasse avec un grand hayon vitré.
Le moteur de la ES revient à 125 ch grâce à un taux de compression moins élevé. Le comportement routier de l’auto en est amélioré.

La particularité de la 1800 ES est d’avoir une surface de chargement entièrement plate quand les sièges arrière sont rabattus. La boîte automatique Borg-Warner à trois rapports est toujours disponible en plus de la boîte manuelle avec overdrive.

L’arrivée des nouvelles normes de sécurité et de pollution américaine pour 1974 oblige Volvo à profondément modifier la 1800 ES pour qu’elle puisse être commercialisée outre-Atlantique. Volvo ne jugeant pas assez bon la mise aux normes du modèle, il quitte le catalogue en 1973 après 8 077 exemplaires de la version ES.

En 1972, 3 070 produits de décembre 1971 à juillet 1972 : elle possède les mêmes caractéristiques principales que la 1800E de la même année.

En 1973, 5 007 produits d’août 1972 au 27 juin 1973 : des pare-chocs à absorption d’énergie ainsi qu’un intérieur moins sensible au feu, sont installés.

Autre petit détail, les interrupteurs à tirettes à gauche du volant sont remplacés par des interrupteurs à bascules spécifiques.

Les versions destinées au marché américain sont équipées du moteur B20F développant 112 ch SAE.

Pas moins de 9 couleurs sont proposées aux clients : aux blanc californie (42), rouge (46), or métallisé (105), jaune soleil (107), vert cyprès (110) et bleu clair métallisé (111) s’ajoutent le bleu foncé (108), le vert métallisé (115) et l’orangé (113).

L’Annonce

L’Annonce qui a attiré notre attention est cette Volvo 1800ES de 1973 qui vient d’être importée de Californie.

Elle est prête à être immatriculée en carte grise collection.

D’après le propriétaire, la caisse et la structure sont très sains (l’origine californienne y étant certainement pour quelque chose) , ainsi que la carrosserie, la peinture (très probablement jaune soleil) est ancienne mais correcte, les chromes aussi.

L’intérieur semble être en bon état d’origine, la sellerie est propre, les moquettes aussi, le tableau de bord est en bon état mais pas parfait, panneaux de porte etc…

Mécaniquement, tout fonctionne correctement, moteur, elle est équipée d’une boite de vitesse quatre rapports avec overdrive.

Elle est vendue avec quelques documents, dont le rare manuel d’utilisateur d’origine…

D’après les photos elle semble très propre, ces voitures sont généralement touchées par la rouille, on notera tout de même un coup sur la portière droite ainsi qu’une tache sur le bas de caisse gauche à l’avant de la porte.

L’origine américaine gâche un peu la ligne avec des pare chocs trop importants et la puissance du moteur inférieure par rapport aux modèles européens sont à prendre en compte, elle mérite toutefois d’aller la voir car elle sont de plus en plus difficile à trouver !

Son prix: 19 800 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1629060113.htm/

Bmw 3.0 cs type E9 de 1975 / 30000€

Histoire

La BMW E9 est commercialisée en octobre 1968 avec la 2800 CS possédant un moteur six cylindres de 2 800 cm3 et 170 ch. 

Elle remplace la gamme 2000 C/CS. Elle diffère par sa face avant, dû au rallongement du compartiment moteur pour accueillir le nouveau 6 cylindres en ligne, hérité des berlines 2500/2800. 

Ce moteur, type M30, fera beaucoup pour la renommée de BMW. 
Sa dernière descendance sera le moteur de la M5 en 1995. Comme pour sa devancière le châssis E9 est assemblé chez le célèbre carrossier Karmann.

En 1971, BMW remplace la 2800 CS par la 3.0 CS équipée d’un moteur de 3 000 cm3 à carburateur de 180 ch et la 3.0 CSL de 215 ch. 

Elle a toujours une boîte 4 vitesses, par contre elle reçoit une direction assistée et surtout 4 freins à disques qui faisaient cruellement défaut à la version précédente. 

La production de tous ces modèles arrête en décembre 1975, les derniers véhicules étant livrés en 1976.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est donc cette très belle Bmw 3.0 CS type E9 mise en circulation en septembre 1975 entièrement restaurée en 2016. De couleur bleue initialement, cette dernière a été changée pour un très beau rouge (photos de la restauration ci après)

Son moteur M30 B33 a une culasse neuve et un bas moteur 80.000 Km. Il équipé de deux carburateur neuf Zenith alimentés par une pompe a essence électrique basse pression ainsi qu’une ligne d’échappement en acier inoxydable faite sur mesure lui conférant une très belle sonorité.

Trois manomètres de contrôle moteur ont été ajoutés sur la console centrale 

La Boite 4 vitesses de série est équipée d’un levier court de BMW 3.0 CSL associée à un pont auto bloquant.

Parmi les autres atouts de ce véhicules, un jeu de jantes RG copie Alpina, une barre stablisatrice de 3.0 CSL à l’avant comme à l’arrière, des ressorts courts et des amortisseurs Febi.

La sellerie a été entièrement refaite en cuir avec un volant en bois neuf.

Un toit ouvrant, une jupe avant Alpina ainsi que la radio d’époque font aussi partie des équipements.

Elle est vendue avec une carte grise française normale, une très belle affaire à aller voir !

Son prix: 30 000 €

Lien de l’annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1628333870.htm/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Citroen traction Avant « Commerciale » de 1938 A renover / 11000€

Histoire

La Citroën Traction Avant fut produite de 1934 à 1957.

Son histoire est liée dans la mémoire collective à l’Occupation, tour à tour voiture de la Gestapo et icône de la Résistance. Elle fut également le véhicule préféré des gangsters en raison de qualités routières exceptionnelles pour son époque.

Cette automobile dispose alors d’une particularité rare sur les automobiles de sa catégorie : les roues motrices sont celles du train avant. La traction est l’innovation première de cette voiture.

Cette technique est rapidement associée en France à la Citroën, ce qui lui vaut son surnom, « Traction », et plus tard le pléonasme « Traction avant ».

La vraie nouveauté est d’associer sur un même véhicule les solutions les plus modernes de l’époque : en plus du mode de transmission, une structure monocoque, des freins hydrauliques et une suspension à roues indépendantes sur les quatre roues.

La Traction Avant bénéficie quoi qu’il en soit d’une meilleure tenue de route que la plupart de ses contemporaines.

Sans cesse améliorée par André Lefèbvre, cette Citroën a ouvert la voie à la production en grande série de véhicules équipés de cette technique, ses qualités lui valant une longue carrière et une production de 760 000 exemplaires.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est cette Citroën Traction modèle familiale de 1938 transformée en ambulance/commerciale à doubles portes à l’arrière pendant la guerre par le carrossier français AEAT (Anciens Etablissements Ansart & Teisseire), de Neuilly-sur-Seine, connu pour ses transformation de traction en décapotable après la guerre.

Modèle unique dans un état correct avec un moteur tournant. Toutefois, le véhicule aura besoin d’une révision complète pour reprendre la route, les freins sont à refaire notamment.

L’intérieur semble être en très bon état, la carrosserie semble d’époque avec une très belle patine.

Son prix: 11 000 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1627948553.htm/

Porsche 964 (965) turbo 3.3 de 1991 / 75000€

Histoire

Présentée au Salon de Genève en 1990, la 964 Turbo, officieusement appelée 965 à la sortie de la version 3.6, représente la 3ème génération de 911 Turbo.
Digne descendante de la 930, la 965 progresse nettement en terme de confort et d’efficacité par rapport à sa devancière. Initialement proposée en 3.3, la 964 turbo voit sa puissance portée à 320 chevaux.
Première turbo de la marque à disposer de la direction assistée de série, son comportement routier en est grandement amélioré, procurant une stabilité à haute vitesse et un train avant à la précision enfin acceptable.
A cette tenue de route s’ajoute un confort et une sécurité de conduite digne d’une GT, grâce notamment à l’ABS et au nouveau différentiel autobloquant.
A l’opposé de sa ligne sexy et tout en courbes douces et généreuses, la 965 reste une mono-turbo brutale et peu prévenante dont il faut s’occuper lorsque les 320 chevaux arrivent. C’est aujourd’hui ce qui fait son attrait et son succès.

L’Annonce

L’Annonce qui a attiré notre attention est cette très belle Porsche 964 ( 965 ) 3.3 TURBO de 320 CV mise en circulation le 21 février 1991.
Vendue neuve en allemagne, son propriétaire actuel la possède depuis 10 ans.
Le véhicule a été entretenu très régulièrement avec près de 15000€ de factures.
Affichant 171 800 km, la révision a été effectuée à 170000km.

Parmi les options du véhicule: 
– Climatisation
– auto radio d’origine BLAUPUNKT
– Essuie glace arrière
– Toit ouvrant
– JANTES 17′
– sièges en cuir électriques chauffants
– airbags

Ces voitures sont recherchées et sont généralement à des prix plus élevés, ce modèle d’une très bonne combinaison de couleurs mérite qu’on aille le voir si on en cherche une !

Son prix: 75 000 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1626642271.htm/