Venturi Transcup 260 de 1994 / 79000€

Histoire

Les Transcup sont les cabriolets du constructeur automobile Venturi. Ils se caractérisent par un toit dur en deux parties qui permet de convertir la voiture en coupé, targa ou cabriolet. Ces deux parties se rangent sous le capot avant. Cinq motorisations sont proposées, de 160 à 260 chevaux. 

La première apparition du Venturi Transcup se fait au mondial de l’automobile de Paris de 1988 après une nouvelle année déficitaire pour la marque. Cependant, sa production commence réellement en 1990. Cet élégant et ingénieux modèle est dessiné par Gérard Godfroy qui réussit à créer un cabriolet dans un véhicule à moteur centrale arrière. Il est essentiellement basé sur le Coupé 200. La production du modèle s’arrête en 1995 avec la disparition du Transcup 210 et 260. 

La Venturi Transcup 260, équipée d’un moteur de 260ch a été produite à 17 exemplaires.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est cette très belle Venturi 260 Transcup de couleur rouge Kirsh avec un intérieur en cuir biscuit avec l’option boiserie sur les portes, mise en circulation le 27 décembre 1994, exemplaire numéro 14 sur seulement 17 Venturi Transcup 260 fabriquées affichant 39 000 kms compteur.

Le véhicule a un historique complet, un gros dossier de factures, il est dans un état exceptionnel, aucun frais à prévoir/

Elle a subit une grosse restauration en 2018 avec plus de 30 000 euros de factures (carrosserie, châssis, sellerie, jantes, pneus, moteur, etc).

Nous avions déjà évoqué la Venturi Transcup 180 (https://www.larevuedannonces.com/venturi-transcup-180-de-1990-40000e/ ), même modèle avec un moteur moins puissant et donc moins cher. Celle ci est très désirable, une veritable voiture de sport digne de la marque Venturi.

Son prix: 79 000 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1635129722.htm/

Porsche 944 2,7l phase 2 de 1989 / 1700€

Histoire

Après avoir été annoncée en juin 1981, la 944 a été présentée en septembre au salon de l’automobile de Francfort. Elle est produite à partir de novembre 1981, et commercialisée à la fin de la même année.

Les Porsche à moteur avant étaient prévues pour moderniser l’image vieillissante de la célèbre 911 et assurer un comportement routier plus équilibré grâce à une meilleure répartition des masses.

Extérieurement, elle hérite des lignes de sa devancière 924, sortie cinq ans plus tôt, tout en montrant un style plus sportif. Elle est issue du crayon de Anatole Lapine, designer letton également responsable de la 928.

L’Annonce


https://www.leboncoin.fr/equipement_auto/1638732998.htm/ L’annonce qui a attiré notre attention est cette 944 à priori mise en circulation en 1989 donc semblerait être une 2,7l phase 2 .

D’après son propriétaire il y a « quelques petites choses à refaire, carrosserie intact , sièges Porsches avant arrière, jantes d’origine. »

La carrosserie semble être effectivement en bon état bien qu’elle est dans l’herbe donc pensez à vérifier les soubassements. Le siège conducteur semble effectivement en bon état toutefois, nous n’avons aucune photo du tableau de bord.

Il est fort probable qu’elle ne démarre, le vendeur précise bien qu’elle est vendu en l’état et sans contrôle technique. Le vendeur tient à la disposition de l’acheteur un autre moteur si besoin.

Dans tous les cas, il faudra changer la courroie de distribution et vérifier le système de refroidissement.

Une voiture qui commence à se faire rare, qui semble complète avec des travaux mais à tout petit prix, à noter que le propriétaire en vend une autre à 650 € (
https://www.leboncoin.fr/equipement_auto/1638732998.htm/ )!

Son prix : 1 700 €

Lien de l’annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1638724679.htm/

Facel Vega HK 500 de 1961 / 165000€

Histoire

La Facel-Vega HK 500 (type HK puis HK1) est une voiture française de Grand Tourisme produite entre 1958 et 1961.

Elle est l’ultime évolution de la série des coupés FV démarrée en 1954.

La dénomination HK 500 provient de son exceptionnel rapport poids/puissance pour l’époque de cinq kilos par cheval.

Véritable réussite commerciale, elle sera produite à 490 exemplaires jusqu’en mai 1961 s’effaçant ensuite au profit de la Facel II.

L’Annonce

L’Annonce qui a attiré notre attention est cettre très belle Facel Vega HK500, française d’origine, mise en circulation en 1961, elle sort de révision des ateliers Tisserand, spécialiste de la marque.

D’après son vendeur, cette auto qui n’a subie aucun changements esthétiques ou technique depuis sa livraison neuve en 1961. 

Est splendide, révisée, matching numbers et pourra repartir par la route quelqu’en soit la distance ! un dossier d’expertise accompagne l’auto.

Son prix: 165 000 €

Lien de l’annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1638326725.htm/

Triumph TR5 PI de 1968 / 48000€

Histoire

Les Triumph TR5 PI (ou Triumph TR250 pour le marché nord-américain) sont des modèles produits entre 1967 et 1969.

La TR5, évolution des Triumph TR4, est dessinée par le designer italien Giovanni Michelotti, et officiellement présentée le 3 octobre 1967 face à ses concurrentes MG MGB, Austin-Healey 3000, Fiat Dino, Mercedes-Benz Pagode, Jaguar Type E…

Elle est produite durant une courte durée de 13 mois, d’août 1967 à septembre 1968, à Coventry au Royaume-Uni, avant d’être remplacée par les Triumph TR6. 

Elle reprend la plupart des attributs techniques et esthétiques des Triumph TR4, à tel point qu’il est difficile de les différencier au premier regard.

Elle est motorisée avec un nouveau moteur 6 cylindres en ligne de 2,5 Litres, avec injection mécanique Lucas (PI : premier système d’injection de série de l’industrie automobile anglaise), pour 150 ch DIN, et une vitesse de 209 Km/h, au lieu des 104 ch du 4 cylindres de la TR4.

Produite à 2947 ex en Europe, elle est un des modèles les plus rares d’automobile de collection TR à ce jour.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est cette Triumph TR5 PI en très bel état qui a été mise en circulation le 19 juin 1968.
De couleur dark blue avec un intérieur cuir gauloise, elle a été restaurée entièrement depuis le chassis, elle est équipée d’un overdrive, du surrey top.

Le moteur a été pour sa part préparé pour atteindre les 200cv au lieu des 150 initiaux grâce à un réalésage, un villebrequin nitruré équilibré ainsi que les bielles, un arbre à cames sport, une boite de décompression Kenlo et une pompe à injection BOSCH améliorée.

Elle est équipée d’étriers 4 pistons et d’amortisseurs Koni.

Une voiture qui est dans les prix par rapport à une TR5 PI « normale », les modifications et la restauration qu’elle a subit en font une voiture intéressante à aller voir.

Son prix: 48 000 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1631099018.htm/

Reliant Scimitar GT SE4C de 1968 /12000€

Histoire

Le nom Reliant Scimitar a été utilisé pour une série de modèles de voitures de sport fabriqués 1964 et 1986. Au cours de ses 22 années de production, l’entreprise s’est développée en une gamme de versions comprenant un cabriolet lancé en 1980. Toutes possèdent une carrosserie en fibre de verre sur un châssis de caisson en acier.

L’Annonce

L’annonce qui a attiré notre attention est cette très rare Reliant Scimitar GT SE4C coupé de 1968 118 modèles produits dont environ 4 sont en France. Une belle opportunité pour rouler dans une voiture rare pour un budget très raisonnable.

La Scimitar Coupé était la première Reliant à porter ce nom, et a précédé le break de chasse synonyme de la marque. Avec un moteur V6 Ford de 3 litres affichant 75 000 miles refait en 2018 (déglaçage, segments neufs, bagues d’arbre à cames neufs, embrayage neuf, carburateur neuf… ), une boite de vitesses Ford avec Overdrive, des suspensions et direction Triumph révisées en 2012 et beaucoup d’autres pièces empruntées aux anglaises de l’époque, elle permet de se démarquer tout en étant bien fourni en pièces détachées.

Celle-ci a été importée d’Angleterre en 2011 par son quatrième et propriétaire actuel et est en conduite à droite. Elle a toujours été entretenue depuis neuve par le même garage en Angleterre. Elle est dans un bel état général et parcourra toutes distances.

Elle est vendue avec une carte grise française de collection, le contrôle technique était valide en 2018, il sera repassé pour la vente.

Son prix: 12 000 €

Lien de l’Annonce:
https://www.leboncoin.fr/voitures/1637634206.htm/

De Tomaso Pantera L de 1972 / 80000€

Histoire

La De Tomaso Pantera est présentée en 1970 lors du Salon de New York, elle sera produite ensuite de 1971 à 1992.
La Pantera, qui succède à la Mangusta, a été conçue par Tom Tjaarda. Contrairement au modèle précédent, qui était monté sur un châssis-poutre en acier, la Pantera possède pour la première fois dans l’histoire de De Tomaso, un châssis monocoque, lui aussi en acier.

La première Pantera était équipée d’un moteur V8 de 5,8 litres Ford Cleveland, d’une puissance de 330 ch, ainsi que d’une transmission ZF déjà utilisée par la Mangusta, la Maserati Bora et la Ford GT40. Elle passe de 0 à 96 km/h en 5,5 secondes.

Cette même année Ford importera des Pantera pour le marché américain, en passant par la marque Lincoln Mercury.
Un total de 1 007 modèles européens de Pantera, furent envoyées aux États-Unis, mais une mauvaise qualité de fabrication et de finition posa problème lors des essais menés par Ford.

À cette époque, les concepts de sécurité lors de crashes et la protection anti-rouille n’étaient pas ou mal connus. Plusieurs modifications furent donc apportées aux modèles suivants de l’année 1972, le moteur fut aussi remplacé.

La Pantera L (Lusso), mieux équipée, fut ainsi commercialisée en 1972. Elle était dotée d’un moteur Cleveland Ford de 248 ch, et, pour le marché américain, de larges pare-chocs noirs. Ford stoppa l’importation de la voiture vers les États-Unis en 1975, après en avoir écoulé 5 500 exemplaires. De Tomaso continua de construire d’autres modèles, améliorant les performances et l’équipement. Certains de ces modèles furent exportés vers les États-Unis dans les années 1980. Au total, environ 7 200 Pantera furent construites.

L’Annonce

L’Annonce qui a attiré notre attention est cette De Tomaso Pantera L mise en service le 1er avril 1972 aux Etats Unis de couleur bleue nuit/noire avec un intérieur beige/noir et affichant 67 000 km.

La peinture récente du véhicule présente très bien d’après son vendeur, la caisse a été mise à nue pour l’opération.

Aucune trace de corrosion que ce soit au niveau châssis ou carrosserie. Les ouvrants sont très bons et après inspection, la voiture ne comporte pas de trace de réparation et d’accident.

Les jantes, des Campagnolo en magnésium d’origines, ont été repeintes en gris anthracite.
Les pneumatiques et freins sont en bons état également et ne nécessite aucun frais.

Les sièges d’origines sont en parfaits états (l’assise a été refaite) tout comme les moquettes, panneaux de porte et le ciel de toit.
La voiture a conservé ses ceintures ventrales (homologuées jusqu’en octobre 1972). Le volant momo est rétractable, il avait été installé par l’ancien propriétaire afin de pouvoir sortir du véhicule plus facilement.

A noter que deux autres sièges sont également disponibles avec le véhicule, de couleur beige, avec une assise plus confortable et un meilleur maintien latéral.

La climatisation d’origine est fonctionnelle comme tous les éléments et instruments du tableau de bord. A noter que la boîte à fusibles d’origine est parfois un peu capricieuse, mal récurrent des belles italiennes de cette époque.

Cette Pantera dispose de 3 barres anti-rapprochement disposées en triangle dans le compartiment avant de 30 mm et en trapèze de la même taille pour la partie arrière.

Le freinage a été optimisé avec notamment des disques majorés montés sur étriers flottants 4 pistons avec durites aviation.

Amortisseurs Koni réglables, ressorts légèrement plus court associés à des triangles en aluminium à l’avant et des barres anti-roulis de diamètre 25mm, tout est calibré afin que le véhicule soit exploitable. La crémaillère de direction a également été refaite.

Le véhicule dispose d’une préparation réalisée par son ancien propriétaire aux Etat Unis qui a restauré le véhicule.

Pompe à eau, courroies, alternateur, démarreur, cardans, boîte 5 vitesses ZF de série d’origine en très bon état de fonctionnement.

Embrayage High Performance.
Vases de pressurisation et d’expansion alu High Performance. Boîtier d’allumage avec module additionnel, bobine et distributeur MSD.
Filtre à air K et N.
Bouchon de remplissage d’essence avec clapet.
Pompe à essence Holley.
Carburateur Holley Performance SR5533, 4 corps, durite aviation. Pipe d’admission Edelbrock Performance.
Carter d’huile majoré Avialu Compétition.
Support moteur Performance.
Pot d’échappement Groupe 4 Gibson qui lui donne une très belle sonorité.
Le moteur 351 Cleveland 408 ci, soit 6,7l, est une Préparation Edelbrock avec culasse alu Ford Racing Solution, pistons, soupapes, arbre à came plus pointu.
Cela lui permet de développer 420 ch aux roues (fiche de banc disponible).

Radiateur en aluminium avant associé à 2 ventilateurs, les durites d’eau sont également en alu.

Le véhicule est vendu avec une carte grise de collection française.

Son prix: 80 000 €

Lien de l’Annonce:
http://www.cobalt-automobiles.com/de-tomaso-pantera-l-1972/